Episode 3 : mieux manger pour mieux grimper ?

Un rythme de vie sain pour mieux grimper ?

C’est la même histoire chaque printemps. L’hiver on mange gras. Le printemps on culpabilise et on se dit qu’il est temps de se bouger les fesses. Je n’ai pas particulièrement surveillé ce que je mangeais, pour autant j’ai fais ma petite cure de sève de bouleau printanière pour éliminer les toxines, quelques tisanes détox, des étirements, moins d’alcool et plus de fruits. Plutôt bonne vivante et gourmande, je me suis, dès le début de mon objectif progression, posé la question de l’alimentation. Mais l’ai vite relégué aux oubliettes.

C’est de saison, alors je ressors mes petites interrogations culpabilisantes… Doit-on faire un petit régime ou un régime draconien avec l’avantage de s’alléger et mieux grimper, mais avec le risque de s’affaiblir ? Comment bien gérer son rapport poids/puissance ? Peut-on faire un pas vers l’amaigrissement avec réussite et sans risque ? Comment font les grimpeurs de haut niveau ? Comment adapter son alimentation ?

.Bref. J’ai mené mon enquête.

.

(Retrouvez mon article dans le num 181 de Grimper mag.)

retrouvez les épisodes précédents d’objectif machine :

Episode 1 : le diagnostic

Episode 2 : le mental

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *